Profiter des avantages d'une nouvelle conception de bateau

Le navire de pêche Alice Faye est doté d'une coque en aluminium

En plus des poissons et des crabes, Alice Faye, le nouveau navire de pêche de Joel Purkey, attrape les regards le long de la côte de l'Oregon.

Le navire de 12,2 mètres (40 pieds) plonge dans la saison du crabe avec la capacité d'attraper 26 000 livres de crabe dormeur, soit le double de son prédécesseur. « Ce bateau a été conçu afin de contenir 140 casiers à crabe sur le pont », explique Purkey. « Mon 40 pieds précédent ne pouvait en contenir qu'environ 65. Je peux maintenant doubler la quantité d'équipement que j'apporte en mer. »

Dans une pêcherie dominée par les bateaux en fibre de verre et en bois, Alice Faye est doté d'une coque en aluminium. « Mon bateau précédent était en fibre de verre », explique Purkey. « Il a été plutôt malmené par les pilotis du quai et j'ai dû le réparer tout au long de l'année. La durabilité, la force et la durée de l'aluminium a été un facteur important dans ma décision du choix de coque. C'est un bateau extrêmement solide. »

La durabilité est importante pour d'autres raisons. À Port Orford, la ville natale de Purkey, il n'y a pas d'amarrage dans l'eau. Chaque bateau doit être équipé de quatre œillets de levage afin d'être hissé hors de l'eau et mis en cale sèche. Les contraintes de portiques du port ont elles aussi menés à une autre exigence : le déplacement d'un navire ne pouvait pas excéder 20 410 kilogrammes (45 000 livres).

Purkey a collaboré avec un ingénieur marin et façonnier professionnel afin de mettre au point un navire de pêche commercial qui serait en mesure de répondre à toutes les exigences de Purkey : une coque à semi-déplacement à bouchain vif avec une cabine de pilotage surélevée et un compartiment moteur où on pourrait circuler debout. « Je fais 1 m 80 cm et j'arrive à circuler debout sur une passerelle autour du moteur », affirme Purkey. « C'est pratiquement du jamais vu pour ce genre de petits bateaux. »

Plusieurs facteurs ont poussé Purkey à choisir un moteur marin John Deere PowerTech™ 6068AFM85 pour l'Alice Faye. « Je souhaitais économiser sur le carburant. Après avoir examiné différents modèles de moteur, je trouvais que les moteurs de John Deere semblaient être les plus économes en carburant et les plus fiables. » En effet, le navire de Purkey a un réservoir de 700 gallons de carburant, ce qui lui a permis de pêcher pour 12 jours, 24 heures sur 24, sur son premier plein.

« C'est vraiment un bateau haut de gamme, très moderne et sophistiqué », admet Purkey. « Il n'y a pas beaucoup de bateaux de ce genre qui sont construit sur la côte de l'Oregon, mais je crois qu'il y a effectivement un marché pour eux. Dès que les autres pêcheurs auront vu ce qu'Alice Faye peut faire en terme de pêche, je crois qu'il y a beaucoup d'intérêt qui va se développer. »

Ce bateau a été conçu afin de contenir 140 casiers à crabe sur le pont.

Joel Purkey
Propriétaire