Bateau de pêche au crabe de rêve

Jim Rando baptise son nouveau bateau de pêche au crabe, le Stacey Jo

C'est une journée ensoleillée d’octobre à Reedsport, dans l’Oregon, et Jim Rando regarde le Stacey Jo, son nouveau bateau de pêche au crabe perché sur un lève-bateau, faire son chemin vers l’eau et s’arrêter. Rando soulève sa bouteille de Champagne et la fracasse contre la coque en acier étincelante du navire, marquant la conclusion cérémoniale d'un rêve longtemps attendu.

« Ça fait 30 ans que je pêche le crabe et le saumon dans des vieux bateaux de pêche au crabe », explique M. Rando, qui pêche au large de la côte californienne. « J’ai toujours voulu avoir un plus grand bateau de crabe pour transporter de plus grandes récoltes de crabe dormeur et faciliter mes activités de pêche au crabe. Je voulais construire un bateau comme de la façon que je le voulais. »

Dans les moindres détails

Rando savait qu’il voulait un plus grand navire, mais surtout, il fallait que son nouveau bateau de pêche au crabe soit doté d'un pont d'observation. « Je voulais un pont d'observation au-dessus de la cabine principale pour que je puisse voir mieux quand je pêche au crabe. » Scott Kent, ingénieur civil et architecte naval chez Fred Wahl Marine Construction, a travaillé avec M. Rando pour s'assurer qu'il soit parfait jusqu'au moindre détail.

« J’ai dit à Scott comment je voulais que le pont d'observation soit bâtit et il est revenu avec des dessins pour le pont et pour tout le reste du bateau », explique M Rando. « Je vis dans la région de Santa Cruz, alors je me suis rendu dans l’Oregon deux fois par mois pour parler des nouvelles idées que j’avais eues pour le design intérieur, le système de réfrigération et tout ce qui se présentait pendant le processus de construction. Nous avons souvent changé d’avis, mais ça s’est avéré être un très beau bateau. »

Propulsion marine du Stacey Jo

Le Stacey Jo fait 14,3 m (47 pi) de long et dispose d’un barrot de 6 m (20 pi) de large. La propulsion marine principale provient d’un moteur PowerTech™ 6090AFM85 de John Deere de 242 kW (325 HP).

« Lorsque j’ai discuté de moteurs marins avec Mike Wahl, le fils de Fred, il a mentionné que leur entreprise utilisait beaucoup de moteurs John Deere dans les nouveaux bateaux qu’ils fabriquaient », explique M. Rando. « Je lui ai dit que ça tombait bien parce que c’était justement le moteur que je voulais dans mon nouveau bateau. Plusieur de mes amis de pêche utilisent des moteurs John Deere et ils semblent vraiment les apprécier. De plus, j’ai déjà de l’expérience avec un moteur de John Deere dans mon ancien bateau de pêche. »

M. Rando pêche avec son nouveau bateau depuis environ deux ans à Half Moon Bay et à Crescent City. « J’aime tout du nouveau moteur marin de John Deere, affirme-t-il. Le moteur est très silencieux et très fiable. »

L’importance du couple moteur

Le couple moteur est également important pour M. Rando en raison de tout le poids que ses bateaux transportent. Il transporte généralement 280 casiers avec lui pendant qu’il pêche, à 50 kilogrammes (110 livres) chacun. Le bateau est doté d'une cylindrée maximale de 85,3 tonnes métriques (84 tonnes impériales).

« Lorsque vous ajoutez le poids de l’eau dans les réservoirs de crabe et d’eau potable ainsi que des réservoirs de carburant, ça fait beaucoup de poids », explique M. Rando. « Il faut beaucoup de couple moteur pour déplacer une charge si lourde et la conception du moteur John Deere fait très bien l'affaire pour cette application. »

Alors que M. Rando est tranquillement assis dans le pont supérieur spacieux du Stacey Jo, il réfléchit sur l’importance d’un bateau sur mesure. « J’aime vraiment être sur l’océan et j’adore pêcher. Le Stacey Jo est le premier bateau que j’ai fait construire sur mesure. Si jamais je décide de bâtir un autre bateau, je vais à coup sûr l'équipé de moteurs John Deere. »

Il faut beaucoup de couple pour déplacer une charge si lourde et la conception du moteur John Deere fait très bien l'affaire pour cette application.

Jim Rando
Crab Fisherman