Le 4045S : partenaire de la propulsion par réaction

Graycie Lynn, le bateau de Marty Wise

Marty Wise, pêcheur commercial d'Alaska, pêche du saumon au filet à bord du Grayci Lynn, son bâteau de pêche conçu par Freddie Marine. Lors de la conception de ce bateau de 10 m (32 pi), un seul moteur de 317 kW (425 HP) et de 9,0 L John Deere alimentait des hydropropulseurs UltraJet 305HT à l'aide d'une transmission ZF avec un rapport de vitesse 1:1. La propulsion par réaction permet le bateau de pêche au filet maillant de manœuvrer autour des filets dérivants et d'accéder aux eaux peu profondes du delta de la rivière Copper.

Bien que le Grayci Lynn présente une vitesse de croisière respectable de 20 nœuds et une vitesse de pointe de 30 nœuds avec son moteur unique, Wise souhaitait pouvoir se rendre dans les zones de pêches plus rapidement.« Je travaille dans une pêcherie à grande vitesse. Tout se passe à pleine vitesse, même avec lorsqu'on est chargé de poissons. Si vous ne pouvez pas suivre, vous êtes derrière tout le monde. »

Bill Greenstreet, un ami de longue date et concessionnaire d'équipement marin John Deere à Homer, en Alaska, a suggéré à Wise de transformer le moteur unique du bateau en moteur double et de le remotoriser avec des moteurs marins 4045S, de nouvelles transmissions ZF 220 et de nouveaux propulseurs Hamilton 274 de 25,4 cm (10 po).

« La puissance est la première chose que j’ai remarquée. Nous atteignons une vitesse de 20 nœuds à mi-régime et jusqu'à 36 nœuds à pleine puissance. C'est également surprenant que les deux moteurs soient si silencieux. Ils fonctionnent tout en douceur. Je suis vraiment très impressionné. »

L'efficacité énergétique du bateau a également améliorée. « Mon bateau était déjà extrêmement économe en carburant. Je faisais 0,43 kilomètres au litre (un mile au gallon) avec le moteur de 9,0 L; c’est très économe. Maintenant, le bateau fait 0,7 kilomètres au litre (un mile au 0,6 gallon) et je suis très emballé à l'idée d'être bien en dessous de la norme attendue. Ç'est vraiment une incroyable amélioration. »

Les moteurs diesel de Wise représentent une minorité dans une pêcherie largement dominée par des bateaux à essence. « C'est fascinant de constater le nombre de personnes qui sont intriguées par ces moteurs. Des gens s'approchent de mon bateau pour voir de quoi il s'agit. »

La puissance est la première chose que j’ai remarquée.

Marty Wise
Alaska commercial fisherman