Un voyage (éducatif) incroyable

Des parents combine voyage et apprentissage en une expérience unique

Yacht Kayde-Krogen

« Chercher pour un bateau c'est comme chercher pour un chiot, » explique Sara Gebhard en rigolant. Pour elle et son mari Peter, ce n'est pas qu'une façon de parler.

« On ne fait jamais vraiment que regarder. » En 2012, après 16 ans passés à naviguer leur bateau de 44 pieds, ces deux marins de longue date ont décidé de partir à la recherche d'un nouveau bateau sans se douter que cette décision était sur le point de changer leur vie et d'améliorer l'éducation de leurs deux plus jeunes filles.

Tout a commencé lors d'une rencontre avec un courtier en bateaux à Dana Point en Californie. Lorsque le couple a demandé pourquoi l'un des bateaux était à vendre, le courtier leur a répondu que les propriétaires d'origine l'avaient acheté dans le but précis de faire le « Grand U » : de l'Alaska jusqu'au canal du Panama le long de la côte du Pacifique, suivi de la traversée du canal, puis jusqu'au Maine le long du littoral de la côte est américaine.

« L'idée est née dès que nous avons entendu l'histoire de ce couple en mettant le pied sur ce quai à Dana Point, explique Sara. C'était ce genre de choses qui ne font qu'arriver. Clic! Bonne idée! L'éducation de nos enfants et notre situation professionnelle nous le permettaient, alors on a décidé de s'embarquer là-dessus. »

Les Gebhard avaient prévu partir de Juneau, Alaska, pour embarquer sur ce voyage ludique et éducatif de 425 jours.

Sara et Peter partaient sur cette aventure accompagnés de leurs deux plus jeunes enfants, leurs filles Charlotte et Frances. Le voyage allait leur faire manquer leurs cinquième et septième années scolaires, mais les responsables de leur école soutenaient cette l'approche éducative de cette expérience et leur ont permis de continuer leurs études en mer. Grâce à de l'équipement de communication et des appareils électroniques de pointe, ainsi qu'un téléphone et une connexion internet par satellite, Sara et Peter pouvaient également continuer à travailler à distance.

Ce voyage inoubliable a permis à la famille de visiter le Mexique, le Costa Rica, le Panama, la République dominicaine, les îles Vierges, les Îles Turques-et-Caïques, les Bahamas et la côte est américaine par le biais de l'Intracoastal Waterway (ICW). Le voyage a même inclus la traversée du canal de Panama.

« Ce voyage a offert à nos filles un apprentissage qu'on ne peut simplement pas retrouver dans un livre, affirme Peter. Elles ont appris l'espagnol dans les villages que nous visitions au Mexique et ont suivi les routes de l'or qu'utilisaient les conquistadors. Elles ont découvert la culture locale en apprenant à jouer au baseball. En remontant vers le Nord, elles ont même appris l'histoire de la révolution américaine et de la guerre de Sécession. Elles ont pu développer une bien meilleure compréhension de l'histoire et des enjeux sociaux qui ont façonné le monde dans lequel nous vivons aujourd'hui. C'était comme un livre vivant pour elles. »

Avant de commencer leur voyage de 22 684 kilomètres (12 249 miles nautiques), Sara et Peter devaient d'abord choisir le bateau qui accommoderait les quatre membres de leur famille. Leur choix s'est vite arrêté sur un Krogen Expedition 55.

« Nous ressentions que le Krogen convenait le mieux à nos besoins, explique Peter. C'est un bateau d'expédition, avec un salon pleine grandeur et une salle des moteurs spacieuse dotée de deux moteurs. Avec le Krogen, nous avions également la possibilité de personnaliser la disposition du bateau, ce qui nous assurait l'espace adéquat pour notre famille. »

Pour ce qui était du moteur qui serait installé sur le Krogen, Peter et Sara avaient deux exigences : la fiabilité et la possibilité de trouver des pièces de rechange à n'importe quel point de leur voyage. « J'ai été très satisfait des moteurs John Deere PowerTech™ 4045AFM85 que nous choisis pour notre bateau, affirme Peter. Le service et le soutien que nous avons reçus tout au long de notre voyage étaient exceptionnels. C'était également très utile que John Deere assure le suivi de tous mes dossiers afin que je puisse y avoir accès directement et en tout temps. »

Ce voyage a offert à nos filles un apprentissage qu'on ne peut simplement pas retrouver dans un livre.

Peter Gebhard