Née pour la pêche

Plongeurs sous l'eau avec un bateau et des poissons

Une palangre commerciale s'est plongée profondément dans l'âme de Michelle Rittenhouse et lui a fait mordre à la pêche pour la vie.

Peut-être était-ce l'appât de la beauté de l'île Kodiak, en Alaska. Peut-être a-t-elle été attiré par l'indépendance et la liberté offertes par le travail autonome. Peut-être est-elle même tombée amoureuse de la lutte des grosses prises que l'on doit tirer hors de l'eau.

« La pêche fait partie de ma vie depuis mon enfance, explique-t-elle. À l'adolescence, je m'identifiais à la pêche. Il n'y aucun doute dans mon esprit que c'est ce que j'aime faire. »

Avoir le pied marin

Rittenhouse a débuté sa carrière de pêche à l'âge de sept ans, lorsqu'elle et sa sœur travaillaient auprès de leur mère pendant les vacances scolaires. « La pêche fait partie de notre famille, affirme Rittenhouse. Ma mère fait de la pêche commerciale depuis 40 ans et mon grand-père pêche depuis au moins aussi longtemps, si ce n'est pas un peu plus. »

Après des années passées à dandiner à la morue, à palangrer au flétan et à senner au saumon, Rittenhouse a décidé de plonger et d'acheter le bateau de son grand-père, le Pamela Dawn.

Cependant, après ces longues années de service et cinq ans en cale sèche, le Pamela Dawn de 1974 avait besoin d'une bonne remise à neuf. « Il y avait beaucoup de travail à faire, explique Rittenhouse en rétrospection. Mon grand-père et moi avons passé le plus clair de la première année à remettre le bateau en état. Nous avons construit la rampe pour la pêche à la senne et nous avons entrepris beaucoup de travaux de fibre de verre. »

Le vieux moteur était un six cylindres à double collecteurs d'échappement qui était vraisemblablement maudit, selon Rittenhouse. « Au départ, j'ai pensé remettre le moteur à neuf, mais ça me semblait beaucoup d'efforts pour un moteur qui avait la réputation de constamment tomber en panne. Je voulais quelque chose de fiable. »

Pourquoi John Deere?

Puis, le grand-père de Rittenhouse lui a donné quelques conseils pratiques : « Il m'a dit que si le bateau était remis en marche, il opterait pour un moteur John Deere. »

Rittenhouse a téléphoné à son concessionnaire d'équipement marin John Deere et s'est affairé à remettre en marche le navire de 12,8 mètre (42 pieds) avec un moteur marin 4045AFM85 PowerTech™ de 225 HP.

Les avantages du moteur se sont rapidement manifestés : sa taille compacte permet à Rittenhouse de se déplacer dans le compartiment moteur pour la première fois; la consommation de carburant est réduite de moitié; et la vitesse et la performance sont au rendez-vous même lorsque le bateau est chargé de poissons au maximum.

« C'est un petit moteur très puissant, indique Rittenhouse. Il y a plusieurs situations dans lesquelles on peut avoir besoin de plus de puissance et de vitesse, alors c'est bien de savoir que ce moteur nous offre cette possibilité. »

Le bateau de son grand-père ayant retrouvé sa gloire d'antan, Rittenhouse peut fièrement poursuivre la tradition de pêche de sa famille.

Il m'a dit que si le bateau était remis en marche, il opterait pour un moteur John Deere.

Michelle Rittenhouse
Owner, Pamela Dawn

      

Installation d'un moteur John Deere sur un bateau

Trouver

Trouvez le moteur John Deere qu'il vous faut pour votre bateau.

Une enseigne de concessionnaire John Deere au coucher du soleil

Communiquer

Communiquez avec un concessionnaire d'équipement marin John Deere

Une barge d'ACBL navigant au coucher du soleil

Lire

Lisez d'autres inspirantes histoires de clients