Une nouvelle vie pour le Miss Vivian

Le Miss Vivian, propulsé par des moteurs marins de John Deere, dessert des plateformes pétrolières

Le Miss Vivian a une présence imposante lorsqu'il navigue sur les eaux au large de la côte du Golfe du Texas.

Ce navire de relève laborieux dessert des plateformes pétrolières et de grands navires amarrés au port de Corpus Christi. Le navire en aluminium soudé de 28 m (91 pi) est une propriété de Sea Level Marine, Inc., une société basée à Aransas Pass, au Texas, et est approuvé par la garde côtière américaine pour 50 passagers. Son pont de 15 sur 5 mètres (50 sur 15 pieds) offre tout l’espace nécessaire pour transporter des provisions alimentaires, de l’équipement et d’autres fournitures aux installations en mer.

Il y a également un côté plutôt héroïque au Miss Vivian. Équipé de deux radeaux de sauvetage et de 50 bouées de sauvetage, le navire de relève répond aux appels de détresse. Le Miss Vivian a été utilisé pour secourir le personnel d’une plateforme pétrolière à l'arrivée d’un ouragan. Il a secouru un crevettier qui a subi une panne de moteur. Équipé de pompes à incendie, le navire a également été utilisé pour aider à éteindre un incendie littorale dans à Aransas Pass.

Cependant, après des années bons et loyaux services, le navire de 1979 avait besoin d’un renouvèlement de vie selon Richard Palmietto, propriétaire de Sea Level Marine. Le Miss Vivian a bénéficié d'une remise à neuf qui comprenait des mises à jour intérieures, une nouvelle peinture extérieure et un plan pour remplacer ses moteurs diesel à deux cycles vieillissants.

Obtenir la subvention

Sachant qu'une remotorisation serait une judicieuse pour le Miss Vivian et l’avenir de l’entreprise, Sea Level Marine a fait une demande de subvention par le biais du plan de réduction des émissions du Texas (TERP, Texas Emissions Reduction Plan), un programme administré par la commission du Texas sur la qualité de l’environnement (Texas Commission on Environmental Quality). Une fois la subvention approuvée, M. Palmietto s’est tourné vers Land & Sea Services, un concessionnaire certifié de moteurs marins John Deere situé à La Marque, au Texas, qui lui a recommandé trois moteurs marins PowerTech™ 6135SFM85 de John Deere.

M. Palmietto et Rueben Molina, le capitaine du navire, avaient confiance envers les moteurs marins de John Deere pour la remotorisation. « Nous connaissons d’autres propriétaires de bateaux qui se débarrassaient de leurs moteurs diesel à deux cycles et pour se diriger vers John Deere », raconte M. Palmietto. « Nous aimions également avoir le soutien de deux concessionnaires d'équipement marin de John Deere pour les travaux et les pièces sous garantie. »

Sea Level Marine a travaillé en étroite collaboration avec Land & Sea Services pour remotoriser le navire au début de 2019, installant les trois moteurs John Deere sur les assises de moteur d’origine. Le concessionnaire John Deere a apporté quelques modifications aux supports de moteur afin de jumeler les moteurs marins de 429 kW (575 HP) avec de nouvelles transmissions ZF, ainsi que les arbres d’origine et les propulseurs de 84 sur 46 centimètres (33 sur 30 po).

Un couple moteur à trois

Après la remotorisation, le rapport d'engrenages est passé de 2 pour 1 à 2,3 pour 1 et le poids total des moteurs marins a diminué de 1 860 kilogrammes (4 100 livres). « Pour éviter un changement de stabilité de la capacité de transport du pont, nous avons boulonné des plaques de plomb sous les moteurs dans la cale », explique M. Palmietto.

L'augmentation de la puissance et du couple moteur a amélioré la vitesse et la performance du Miss Vivian.« J'obtiens une vitesse d'environ 21 noeuds, ce qui est assez rapide pour un bateau de cette taille », explique le capitaine Molina. « Le couple moteur supplémentaire m’aide à manœuvrer le bateau dans des espaces restreints contre le vent et les vagues. »

L’augmentation du régime moteur attire également plus d’affaires provenant de clients étrangers qui ont besoin d’équipement et de fournitures aussi rapidement que possible. M. Molina dit que le Miss Vivian a la réputation d’atteindre les plateformes en mer dans la moitié du temps, puisque les autres navires de relève n'ont qu'une vitesse maximale de 8 à 10 noeuds.

Les moteurs marins se révèlent également rentables d’autres façons. « Ils sont extrêmement économiques par rapport aux moteurs marins précédents », ajoute M. Molina. « Auparavant, je brûlais 1 893 à 2 271 litres (500 à 600 gallons) de carburant diesel en six heures d'opération continue sous une charge lourde. Maintenant, pour le même laps de temps et avec une charge comparable, les moteurs marins de John Deere ne consomment que 1 420 litres (375 gallons). »

Une remotorisation réussie

Plus rapide, plus puissant et plus économe en carburant, le Miss Vivian est à son meilleur, selon MM. Molina et Palmietto. De plus, le Miss Vivian est désormais conforme aux normes en matière d'émissions et est capable de naviguer dans les ports intérieurs.

« Nous avons fait un navire neuf à partir d'un bâteau conçu en 1979 », affirme M. Palmietto. « Nous avons donné une autre vie au Miss Vivian et nous espérons que la demoiselle sera à flot pour encore 20 ans. »

J'obtiens une vitesse d'environ 21 noeuds, ce qui est assez rapide pour un bateau de cette taille. Le couple supplémentaire m’aide à manœuvrer le bateau dans des espaces restreints contre le vent et les vagues.

Rueben Molina,
Captain, Sea Level Marine