Q et R : Une alliance parfaite

Bateau de pêche de la baie de Bristol, le Nobody

North River Boats à Roseburg, en Oregon, est l’un des plus grands fabricants de bateaux en aluminium fort aux États-Unis, ayant construit environ 10 000 navires qui naviguent aujourd’hui. L’entreprise offre 12 modèles de bateaux de loisir pour la de pêche sportive et une gamme diversifiée de navires commerciaux, y compris des bateaux pilotes, des bateaux de patrouille, des bâteaux de relève, les bateaux-pompes et des péniches de débarquement. L’entreprise continue de se diversifier, ajoutant la légendaire coque Bristol Bay à sa gamme. Après des décennies de spécialisation dans les navires de propulsion à réaction, North River Boats a lancé le Bristol Bay avec un propulseur conventionnel alimenté par un mMoteur marin de John Deere. Mike Blocher, directeur des ventes pour North River Boats, nous met au parfum sur le premier modèle de production de l’entreprise.

 

John Deere : Faites-nous un survol rapide du nouveau bateau de pêche Bristol Bay de North River. Quelques statistiques.

M. Blocher : Le bateau Bristol Bay de North River possède une coque déjà bien connue qui fait 10 mètres (32 pieds) de long sur 4 mètres (14 pieds) de large et avec une capacité de 7 tonnes métriques (16 000 livres) de poisson. Un unique moteur PowerTech™ 6135SFM85 de 429 kW (575 HP) de John Deere propulse le bateau et entraîne un système hydraulique robuste équipé d'une tuyauterie en acier inoxydable massif. Quatre pompes hydrauliques entraînent un propulseur hydraulique de 254 mm (10 po), l'engin de pont et un système hydraulique de recirculation de l'eau de mer de 9 tonnes métriques (10 tonnes) qui refroidit le poisson à 1 degré Celsius (34 degrés Fahrenheit).

 

John Deere : Qu’est-ce qui a mené à la construction de ce nouveau navire?

M. Blocher : Nous fabriquons des bateaux en aluminium fort. Lors d'un salon international des navires de travail, nous avons été approchés pour la construction d’un bateau de baie. Notre directeur général et moi avons voyagé à Bristol Bay pour examiner les bateaux, parler avec des pêcheurs et découvrir ce qui fonctionnait et ce qui ne fonctionnait pas.

 

John Deere : Qu’avez-vous découvert?

M. Blocher : La baie de Bristol ne ressemble à aucune autre pêcherie. La plupart des pêcheurs veulent des bateaux avec une chambre à poisson d'une capacité de 7 257 kilogrammes (16 000 livres) et ils veulent un système de recircuation d’eau de mer pour refroidir rapidement les poissons. L'objectif de bien des pêcheurs de la baie de Bristol est de naviguer rapidement avec autant de poids qu’ils le peuvent, afin de pouvoir effectuer une tournée de plus ou deux pendant la marée.

 

John Deere : Comment avez-vous décidé de votre conception de coque?

M. Blocher : Il est important d'avoir une coque éprouvée et la coque Dick Smitha se distinguait. Ce bateau a de superbes lignes, une excellente disposition pour le confort et la pêche et fonctionne très bien avec du poids dans les chambres à poisson. Une coque Smitha typique avec un seul jet et une puissance suffisante peut transporter plus de 3 175 kilogrammes (7 000 livres) de poisson à plat. C’est ce que nous cherchions. Quand je suis rentré de mon premier voyage à Bristol Bay, j’ai appelé Dick Smitha, qui possédait NorCraft Marine & Design. Il se trouvait justement qu’il prévoyait prendre sa retraite et qu’il voulait un plan de relève pour sa conception. Nous nous sommes donc procuré la licence.

 

John Deere Qui était votre premier client?

M. Blocher : Lorsque les bateaux sont sortis de l’eau, je suis retourné à Bristol Bay et j’ai commencé à distribuer des informations sur notre conception de coque. J’ai fini par rencontrer Marty Stevens, qui pêchait depuis plus de 30 ans et qui était prêt pour un nouveau bateau.

 

John Deere : Qu’est-ce qui se trouvait sur la liste de souhaits de M. Stevens?

M. Blocher : Il voulait un bateau assez grand pour transporter beaucoup de poids et capable de refroidir les poissons rapidement, puis il voulait un système de direction robuste et fiable. Le Bristol Bay est doté d’un entraînement à roue sur l'engin de pont, ce qui offre plus de capacité de traction et de couple afin de pouvoir tirer un filet et ramasser du poisson tout en remorquant un filet.

 

John Deere : Comment en êtes-vous arrivé à choisir le moteur PowerTech 6135SFM85 de John Deere?

M. Blocher : Nous avons utilisé les moteurs John Deere avec d’autres bateaux que nous avons construits et nos clients en sont très satisfaits. Honnêtement, le choix de moteur John Deere dans le bateau de Bristol Bay était orienté vers le client. Si on y réfléchit, il s'agit d'investir son gagne-pain entier dans une période de quatre à six semaines. L’échec n’est pas une option. Le moteur John Deere est très robuste et c’est ce qu'il faut dans ce marché.

 

John Deere : Quelle a été votre impression de la performance du bateau lors de l’essai en mer à Naknek?

M. Blocher : La performance était incroyable. North River Boats a installé le moteur et l’a jumelé à une transmission ZF Marine 360A et à une hélice Pac Master de 660 sur 660 mm (26 sur 26 po). Nous avons obtenu une efficacité de l’hélice de 99,4 % à pleine puissance. À charge légère, nous avons obtenu une moyenne de 17 noeuds, ce qui n’est pas mauvais du tout pour un bateau de 11 tonnes métriques (25 000 livres) avec seulement 429 kW (575 HP) de puissance. Avec une charge de 6 tonnes métriques (13 000 livres), il obtenait tout de même une vitesse de 12 noeuds.

 

John Deere Qu'est-ce que l'avenir réserve pour le bateau Bristol Bay avec un moteur John Deere?

M. Blocher : Le secteur de la baie de Bristol dispose d’une de bateaux vieillissants et il y a un grand besoin de renouveau. Une conception de coque Bristol Bay éprouvée avec la puissance marine de John Deere est l’appariement parfait pour les pêcheurs de la baie de Bristol.

Le moteur John Deere est très robuste et c’est ce qu'il vous faut dans ce marché.

Mike Blocher
Director of Sales for North River Boats