Puissance et prestige à San Diego

Le navire Admiral Hornblower sur l’eau

Ne laissez pas son apparence royal vous tromper, l'Admiral Hornblower est un vrai bourreau de travail. « Le port de San Diego est assez occupé et nous sommes généralement sur l'eau 365 jours par année », affirme Nicholas Maxwell, capitaine de port chez Hornblower Cruises and Events.

Le navire offre des visites quotidiennes du port et des soirées de dîner croisière, ainsi que des croisières privées. L'Admiral Hornblower sert même de navire d'observation des baleines.

Conçu par Nickum et Spaulding Associates de Seattle, au Washington, le navire a navigué le long des côtes de la Californie depuis de nombreuses années. L'un des premiers navires fabriqués par Hornblower, le navire a été inauguré en 1984 lors de son voyage inaugural vers San Francisco. Il a par après été relocalisé à San Diego et renommé Lord Hornblower. Après des années de service, le navire a été remodelée et rebaptisé Admiral Hornblower en 2014.

Au cours des quatre dernières années, l'Admiral Hornblower disposait de tout le nécessaire pour divertir ses clients grâce à ses trois salons spacieux, trois barres complets, deux salles de danse et une capacité de 500 personnes. Malgré cela, il manquait quelque chose. Dans la salle des machines, à côté des génératrices à moteurs John Deere, se trouvaient deux moteurs de propulsion qui avaient grandement besoin d'être remplacés Les vieux moteurs n’étaient pas de John Deere et devaient être démontés pour être retirés afin de ne pas endommager l'intérieur fraîchement rénové.

« La facilité d’installation était une priorité lors de l'achat d'un groupe motopropulseur », indique Maxwell.

Avec un nouveau groupe motopropulseur de 429 kW (575 HP) PowerTech™ 6135SFM85, l'Admiral Hornblower fonctionne mieux que jamais. La remotorisation a ajouté 75 kW (100 HP) de puissance de propulsion et a également amélioré les performances du couple. « C'est agréable d’avoir plus de puissance et couple pour la vitesse et la manœuvrabilité du navire », explique-t-il.

De plus, le navire à déplacement complet de 500 tonnes est plus économe en carburant. Avec une vitesse de croisière de 12,5 nœuds à 1650 tr/min, chaque moteur consomme environ 45 litres (12 gallons) par heure. « Nous avons le même débit de carburant qu'avant, mais nous avons plus de puissance », indique Maxwell. « Je vois ça comme une meilleure économie de carburant. »

De plus, la salle des moteurs est plus silencieuse depuis la remotorisation : un avantage tant pour l'équipage que pour les passagers à la recherche d'une croisière côtière tranquille.

« L'Admiral Hornblower est littéralement le navire-amiral de notre flotte de sept bateaux de divertissement », affirme Maxwell. » « C’est sans aucun doute le plus classique et le plus photographié de nos navires de croisière à San Diego. Avec toutes ces nouvelles améliorations, l'Admiral Hornblower est prêt à créer des souvenirs mémorables pour des années à venir. »

La facilité d’installation était une priorité lors de l'achat d'un groupe motopropulseur.

Nicholas Maxwell
Port Captain for Hornblower Cruises and Events