Communiqués de presse   le 15 septembre 2020

John Deere, le National Black Growers Council et le Thurgood Marshall College annoncent former une coalition pour protéger les terres héritées (« Heir Property ») dans les communautés rurales américaines.

  • La coalition LEAP (Legislation, Education, Advocacy, and Production Systems) centrera ses activités sur les droits des héritiers, d'actualité depuis longtemps, et sur l'amélioration des moyens de subsistance des agriculteurs noirs.

MOLINE (Illinois), le 15 septembre 2020) – John Deere, le National Black Growers Council (NBGC) et le Thurgood Marshall College Fund (TMCF) ont annoncé aujourd'hui avoir formé une coalition visant à améliorer les revenus des agriculteurs afro-américains, et tout particulièrement à protéger les terres héritées en l’absence d’un testament (« Heir Property ») dans les communautés rurales des États-Unis.

« La propriété est un moteur de croissance économique pour les personnes et les familles, mais il arrive trop souvent que les avantages d'être propriétaire échappent aux agriculteurs qui n'ont pas de titres clairs », a déclaré Marc Howze, président de groupe, Solutions de cycle de vie, et chef de la direction administrative de John Deere.

La nouvelle coalition, baptisée LEAP (Legislation, Education, Advocacy, and Production Systems), s'attaquera aux mesures législatives prioritaires, élargira les possibilités d'éducation et de défense des droits et assurera un accès aux outils et aux technologies dont les agriculteurs ont besoin pour exploiter les systèmes de production de pointe.

« La terre est l'actif le plus précieux et le plus productif d'un agriculteur. Pourtant, 60 % des fermiers afro-américains exploitent une terre transmise de génération en génération sans avoir de titres de propriété en bonne et due forme. Sans de tels titres, les fermiers afro-américains ne peuvent exploiter le plein potentiel de leur terre, a expliqué Dewayne Goldmon, directeur général du National Black Growers Council. Nous sommes heureux d’étendre notre relation avec John Deere, l'un de nos membres bienfaiteurs, dans ce partenariat et dans d'autres domaines importants pour ceux que nous représentons et nos communautés. »

Bien que le problème concerne particulièrement les communautés afro-américaines du sud des États-Unis, des situations semblables touchent des communautés blanches dans les Appalaches, des Autochtones établis sur des terres tribales et des communautés hispaniques au Texas et dans certaines régions du sud-ouest des États-Unis. Chacun de ces groupes profitera du fruit du travail de la coalition.

« Nous nous réjouissons d'élargir nos relations avec John Deere, le NBGC ainsi que d'autres pour nous attaquer à un problème de grande importance dans nos communautés, a indiqué Harry Williams, président-directeur général du Thurgood Marshall College Fund. C'est l'occasion de tabler sur nos racines profondes, nos activités de recherche et notre travail de défense des droits au nom de nos universités offrant des programmes d'agriculture financés par la vente de terres fédérales, dont des facultés de droit, pour lutter contre ce problème systémique. »

« Les agriculteurs ont besoin d'une terre pour cultiver. Ils doivent avoir accès aux outils, aux technologies et aux services qui les aideront à faire grandir et prospérer leur exploitation, a déclaré John C. May, président et chef de la direction de John Deere. Ces investissements leur donnent les moyens de répondre à ces besoins et, souvent, de continuer d’exploiter un patrimoine vital. »

Action en matière d'égalité raciale
John Deere soutient depuis longtemps le travail sur l'égalité raciale. En témoigne récemment la participation de M. May au comité spécial sur l'égalité raciale et la justice sociale de l'association Business Roundtable. Les principaux axes de travail du sous-comité des finances de l'association sont l'aide en matière de logement abordable aux communautés mal desservies, l'équité salariale et l'accès aux capitaux. « John Deere est bien placée pour appuyer le travail de promotion de solutions de politiques publiques et d'initiatives d'entreprises de Business Roundtable, particulièrement en ce qui concerne l'aide aux agriculteurs mal desservis en matière d'accès au capital », a déclaré M. May.

En outre, John Deere continue à soutenir l'important travail du Thurgood Marshall College Fund et de l'organisme Minorities in Ag Natural Resources and Related Sciences (MANRRS). Dernièrement, John Deere a promis de remettre un million de dollars à l'association NAACP pour aider les aspirants entrepreneurs afro-américains et a offert des subventions égales à d'autres organismes de lutte pour la justice sociale.

« Grâce à notre partenariat élargi avec le NBGC et le TMCF, nous irons chercher d'autres partenaires et utiliserons nos ressources pour investir dans des programmes et des partenariats qui favorisent la diversité, l'équité et l'inclusion dans l'industrie agricole », a ajouté M. May.

Autres partenaires
John Deere et la coalition ont en outre l'intention de faire appel à l'organisme Federation of Southern Cooperatives/Land Assistance Fund, la plus ancienne organisation à structure coopérative d'agriculteurs afro-américains des États-Unis, pour orienter ces efforts et tirer parti de l'expertise et des ressources de son Regional Heirs' Property & Mediation Center. L'organisme est un chef de file des solutions de terrain en matière de terres héritées, de rétention des terres et de création de richesse coopérative dans les communautés afro-américaines du Sud rural depuis plus de 53 ans. La coalition LEAP travaille activement à rencontrer d'autres partenaires potentiels.

À propos de John Deere
Deere & Company (fr.JohnDeere.ca) est un chef de file mondial qui fournit des produits, des technologies et des services de pointe aux clients dont le travail révolutionne l'agriculture et la construction – ceux qui cultivent la terre, la transforment, l'enrichissent, misent sur elle et en récoltent les produits pour répondre au besoin mondial toujours croissant en nourriture, en carburant, en hébergement et en infrastructure.

Pour en savoir plus, les médias d'information doivent communiquer avec :
Jennifer Hartman
Directrice, Relations publiques stratégiques
Deere & Company
309 765-5678
HartmannJenniferA@JohnDeere.com