LA JETÉE

Une Publication de John Deere
Récolteuse à chenilles 853MH

Yoder Forest Products utilise une abatteuse-façonneuse chenillée 853MH avec une tête HTH 623C de Waratah pour transformer des rondins sur sa jetée.

Hiver 2022

Trois fois la puissance

Yoder Forest Products effectue son travail au moyen de trois machines : l’une équipée d’un système d’exploitation forestière hybride et deux autres munies des technologies de foresterie de précision John Deere

Le temps est précieux pour Corey Yoder, propriétaire de Yoder Forest Products, une entreprise située à Mio, au Michigan. « Mon père m’a dit que la vie est faite de compromis », explique Corey Yoder. « Lorsque j’avais 22 ans, il m’a mentionné que s’il avait eu le choix entre faire plus d’argent et avoir plus de congés, il aurait pris la deuxième option. À cette époque, je le croyais fou, car à cet âge-là, je souhaitais gagner de l’argent. Maintenant, à 53 ans, avec une femme, des enfants et des petits-enfants, je sais que le temps est si précieux, bien plus que l’argent. »

L’entrepreneur n’a pas un horaire de travail léger. Lui et son équipe sont sur le site d’exploitation forestière tous les jours, de 5 h à 17 h. Il est conscient que les bûcherons ne peuvent pas travailler pendant les heures de bureau, soit de 9 h à 17 h. Toutefois, il a trouvé des gains d’efficacité qui lui permettent, à lui et à son équipe, d’avoir un meilleur équilibre de vie. Il consacre plus de temps à sa famille. Son opérateur de récolteuses a également le temps de gérer une entreprise de taxidermie.

Corey Yoder garde le travail simple : « trois employés et trois machines uniquement ». Il utilise une abatteuse-empileuse à chenilles 853M de John Deere. L’opérateur Ted Stagg opère une récolteuse à chenilles 853MH, et son neveu Kodie Yoder se sert d’un porteur 1510G. Kodie travaille pour l’entreprise depuis 15 ans. « C’est mon bras droit et il est très important pour l’entreprise. Ted Stagg travaille pour la société depuis 10 ans. Il est vraiment l’un des meilleurs opérateurs de récolteuse que j’ai connus. Ces deux employés me rendent
la tâche plus facile. »

Se faire connaître

Le père de Corey Yoder a fondé Yoder Forest Products en 1963. Il a commencé à travailler pour ce dernier après avoir obtenu son diplôme d’études secondaires en 1987. « Je suis fier de la bonne réputation que mon père a acquise dans le secteur de l’exploitation forestière. Nous avons toujours effectué un travail de qualité et, en fin de compte, c’est ce qui change vraiment tout. »

Les 80 937 km² (20 millions d’acres) de forêt du Michigan comprennent certains des meilleurs bois d’érable franc et de chêne rouge au monde. L’entreprise exploite 90 % de feuillus, principalement de l’érable et du chêne, qui sont utilisés pour tout : des plaquages de haute qualité au bois à pâte, en passant par les meubles et les planchers, les granulés et le bois de chauffage.

Yoder Forest Products œuvre principalement dans le nord de la péninsule inférieure du Michigan. « Ici, nous avons une abondance naturelle de bois », explique Corey Yoder. « Je suis étonné du nombre de camions forestiers que je vois passer tous les jours. À l’époque, mon père ne croyait pas qu’il y avait de l’avenir ici dans ce secteur, mais je suis là 35 ans plus tard. Vous ne deviendrez jamais riche, mais vous pourrez gagner convenablement votre vie. »

Force brute

Yoder Forest Products a adopté un système hybride qui est devenu de plus en plus utilisé pour l’exploitation forestière sur les terrains accidentés au Michigan. L’entreprise intègre l’abatteuse-empileuse à chenilles, qui est utilisée pour l’exploitation par arbres en longueur, à une opération de tronçonnage pendant laquelle la récolteuse et le porteur sont utilisés. L’abatteuse-empileuse dépose le bois devant la récolteuse. « C’est bien plus efficace ainsi », explique-t-il. « Elle augmente vraiment la production sur la plupart des sites d’exploitation forestière. »

L’abatteuse-empileuse facilite beaucoup la coupe des gaules et des arbustes sur les arbres environnants. « Le coupeur ne se soucie pas du sous-bois. Lorsqu’il utilise une récolteuse dans ces conditions, la chaîne peut se briser, ce qui entraîne beaucoup de temps d’arrêt. »

L’abatteuse-empileuse à chenilles est puissante et stable, ce qui permet de travailler sur des collines, des buttes de chablis et des terrains humides. « Elle fait tout le travail », explique-t-il. « Lorsque nous avons utilisé une abatteuse-empileuse sur roues, elle ne nous a servi que pour environ 65 % de la coupe de bois. Nous faisions du surplace, pour ainsi dire. Ce n’était pas logique. Grâce à l’abatteuse-empileuse à chenilles, je peux couper tout le bois voulu. Je n’ai pas démarré une tronçonneuse depuis des années. »

Plutôt que de nous acharner à traverser le sous-bois à l’aide de la récolteuse à chenilles 853MH, nous la faisons suivre l’abatteuse-empileuse afin qu’elle coupe les tas de bois en longueur. Corey Yoder apprécie la puissante récolteuse à chenilles 853MH jumelée à la tête robuste d’abatteuse-façonneuse 623C Warath. « Elle est infatigable », explique-t-il. « C’est la combinaison idéale pour notre travail qui est constitué de la coupe de gros arbres et de feuillus. Nous travaillons peu sur les pins de plantation. »

Depuis quelques décennies, l’exploitation par arbres en longueur est en voie de devenir de l’histoire ancienne au Michigan. L’entreprise a commencé à utiliser un système de tronçonnage en 2000. « Ce système nous permet de trier le bois plus rapidement », explique l’entrepreneur. « Dans le cas de certains travaux, nous devons effectuer de 14 à 18 tris, ce qu’un porteur fait de façon très efficace. »

Le porteur 1510G dispose de la cabine rotative et de la mise à niveau en option, qui tourne sur 290 degrés, et offre une vue à 360 degrés autour de la machine et des mouvements de la flèche. « C’est sa meilleure caractéristique », explique Corey Yoder. « Elle suit uniquement la flèche, donc vous n’avez pas à vous tourner constamment et à vous tordre le cou. Kodie aime vraiment utiliser cette machine. »

Précision et finesse

Puisque le prix de l’essence a doublé au cours de l’année précédente, Corey Yoder s’efforce d’exploiter son entreprise le plus efficacement possible. Les outils de foresterie de précision John Deere, y compris Cartes TimberMatic™ et TimberManager™ l’aident à planifier et à surveiller ses opérations, ainsi qu’à réduire ses coûts.

À l’aide du système cartographique de planification et de suivi de la production, lui et ses opérateurs transmettent des renseignements de production et de localisation en temps réel, ce qui élimine ainsi les conjectures. « Nous coupons en ce moment un bloc sur une superficie de 0,14 km² (35 acres) ». Je visualise déjà la zone coupée et estime qu’il reste environ à 0,04 km² (12 acres) à couper », explique-t-il. « Le fait de connaître la situation actuelle du site d’exploitation forestière m’aide à planifier nos tâches et à déterminer quels sont les chemins de débusquage les plus courts lorsque nous construisons la prochaine jetée. »

Les opérateurs peuvent visualiser l’emplacement de toutes les machines et la situation actuelle du site d’exploitation forestière en temps réel à l’aide du système de cartes TimberMatic intégré à la cabine. « Nous commençons notre travail tôt à 5 h et rien n’est identique dans l’obscurité », explique l’entrepreneur. « Je peux regarder un écran, visualiser où nous avons terminé les travaux la veille et me rendre directement à cet emplacement à partir de celui-ci. Nous avons beaucoup de neige au Michigan. Lorsque le sol est recouvert de 0,60 m (2 pieds) de neige, nous pouvons facilement perdre de vue des tas de bois, mais le système de cartographie nous indique exactement où ils se trouvent. »

À l’aide des fonctions de zones et de points d’intérêt, Corey Yoder et ses opérateurs peuvent indiquer les dangers, les obstacles, les sols mous et les terrains difficiles, et les transmettre en temps réel. « Ces fonctions permettent vraiment d’améliorer la connaissance du chantier et la productivité de tous les employés. »

L’une des principales caractéristiques est la capacité à créer des limites de coupe de bois afin d’éviter de lourdes sanctions en cas de non-respect des lois. « En tant qu’opérateur d’abatteuses-empileuses, je recherche constamment la ligne frontière », explique Corey Yoder. « Dans beaucoup de ventes d’État, la marque rouge sur l’arbre peut s’être estompée. De plus, lorsque nous effectuons notre travail, il peut faire noir et il peut pleuvoir. Je passe beaucoup de temps à sortir de la machine et à rechercher la ligne. Toutefois, le système de cartographie est très précis et permet de gagner beaucoup de temps. »

À l’aide de JDLink™, M.ilsurveille l’état de la machine. « Je reçois un courriel s’il y a un problème, par exemple, un niveau de liquide de refroidissement bas ou une température élevée. Un jour, nous avons brisé une courroie multifonction. Nous sommes allés chez le concessionnaire pour en chercher une autre. Le gérant du service après-vente nous a di t: « Je vois que vous avez brisé une courroie multifonction. » Il le savait avant même que je lui explique. »

Le service et le soutien offerts sont l’une des principales raisons pour lesquelles M. Yoder et son père ont toujours utilisé des machines John Deere. « Je peux compter sur une main le nombre de fois que j’ai commandé une pièce et qu’elle n’était pas arrivée le lendemain sur une période de 35 ans. Deere est très fiable en ce qui concerne les pièces. »

Certains des techniciens du concessionnaire de M. Yoder, chez AIS Construction Equipment Corp., connaissent très bien les opérations de tronçonnage. « Ils ont consacré beaucoup de temps à former leurs employés et ceux-ci sont très bons. Je suis resté client de Deere depuis toutes ces années, car les employés sont toujours prêts à nous soutenir. »

Yoder Forest Products, LLC est servie par AIS Construction Equipment Corp., à Williamburg, au Michigan.

Dans le sens horaire à partir du coin supérieur gauche Corey Yoder et Kodie Yoder marchent le long d’un camion forestier examinant la charge des rondins. Le porteur 1510G charge les rondins sur son camion forestier. Corey Yoder est assis dans la cabine d’une abatteuse-groupeuse chenillée 835M et utilise des cartes TimberMatic sur l’écran pour vérifier les renseignements de localisation. Le porteur 1510G avec un chargement complet de rondins s’éloigne de la cour jusqu’à la jetée. Yoder Forest Products transforme des rondins avec une abatteuse-façonneuse chenillée 853MH sur le chantier. Derrière, une abatteuse-groupeuse chenillée 835M qui utilise une tête d’abattage FR22B, abat des rondins au même endroit..

Articles connexes

Scott Decker, Vernon Decker père, Barbara Decker et Vernon Ray Decker se tiennent près d’une débardeuse à câble 748L-II.

De génération en génération

Trois générations travaillent ensemble pour bâtir une entreprise forestière très prospère.

Une abatteuse-façonneuse chenillée 953MH munie d’une tête de transformation H415X de Waratah se met au travail.

C’est en bûchant qu’on devient bûcheron

Une entreprise d’exploitation forestière familiale dans le nord de l’Ontario produit des résultats efficaces.

L’ébrancheuse-tronçonneuse 2654G de Lite on the Land, avec une tête d’abatteuse-façonneuse HTH623C de Waratah, transforme des rondins sur la jetée.

De nombreuses personnes (et machines) contribuent à Lite

De longues heures de travail et une tradition familiale sont gage de succès.

Plus de La Jetée

Lire les derniers articles