La science de la mer

Le Sea Explorer sur la mer alimenté par les moteurs marins John Deere économes en carburant

Les gens ont tendance à protéger ce qu’ils aiment et connaissent davantage. Michel Franck et Sophie Bourguignon mettent cette idée à contribution pour protéger les trésors du plus grand écosystème sur Terre : la mer. Spécialement conçu à cette fin, le Sea Explorer est spécialement conçu à l'image d'une salle de classe flottante, où scientifiques, étudiants, adultes et enfants peuvent s'immerger dans la vie marine pour retourner chez eux inspirés à sauver l’environnement marin.

Le Sea Explorer joue un rôle fondamental dans l’Association Terre Marine École de la Mer, fondée par M. Franck et Mᵐᵉ Bourguignon en 2014 pour contribuer à la durabilité dans la méditerranée. Ils souhaitent engager le public vers une compréhension et un enthousiasme accrus pour la vie marine et un comportement plus responsable. En hiver, le yacht sert à des projets de recherche scientifique et des films éducatifs. En été, il reçoit le public.

À 24 x 12 mètres (28,7 x 39,4 pieds), le Sea Explorer est le plus grand catamaran voguant dans la partie occidentale de la Méditerranée. Sa conception simple offre 250 m² (820 pi²) d’espace pour s'y détendre et étudier, ainsi qu’un accès facile pour tout le monde, y compris les personnes handicapées. Mais ce qui attire l’attention des regards, c’est les coques créativement peinturées qui expriment le message de découverte, de formation, de conservation et de respect de l’environnement marin.

Le navire facilite l’exploration et l’apprentissage, jumelant éducation et expérience pratique. Les deux ponts supérieurs offrent une vue excellente sur la vie marine, tandis que les nids de pie en haut du mât de 30 m (90 pi) sont très populaires auprès des passagers plus aventuriers. Les coques à fond plat peuvent accoster facilement sur les plages, permettant aux participants d’observer la vie marine sur terre comme en mer.

Le Sea Explorer sur la mer alimenté par les moteurs marins John Deere économes en carburant

Durabilité marine en mouvement

Le Sea Explorer n'aurait pas pu être construits sans l’aide de bénévoles et de techniciens professionnels ayant la durabilité de l'environnement à cœur. Le processus entier, de la conception au lancement, a pris six ans, soit un total de 38 000 heures. Le Sea Explorer a été construit en respectant des principes d’économie circulaire avec de l’aluminium récupéré donné par des propriétaires de bateau locaux. « L’aluminium est léger, solide et résistant à la corrosion, en plus de ne nécessiter aucun entretien », commente M. Franck. « De plus, le moment venu, ces coques peuvent être recyclées à nouveau, complétant le cercle de récupération pour le commencer à nouveau. »

Bien sûr, il était prioritaire de trouver une solution d'alimentation écoénergétique. Un système voltaïque à 15 panneaux solaires procure l'alimentation électrique pour tous les appareils embarqués. Les doubles moteurs PowerTech 4045TFM85 de John Deere permettent au Sea Explorer de rentrer à port et de voyager en mer en toute sécurité. Les moteurs procure également une puissance motorisée lorsque les conditions météorologiques l'exigent.

« Nous cherchions des moteurs économes en carburant qui aideraient à minimiser notre perturbation de la vie marine », explique M. Franck. Le chantier naval où le Sea Explorer était arrimé lors de la construction a proposé les moteurs John Deere, qui étaient distribués par NPS Diesel SAS, à Antibes, en France. Les moteurs sont conçus pour fournir une puissance élevée à basse vitesse, un faible niveau de bruit et une faible vibration. Ils entraînent une hélice à trois pales par le biais d'un rapport de la boîte de vitesses 1 pour 1.

Les ingénieurs de NPS ont une forte expérience dans la propulsion marine et ont travaillé en étroite collaboration avec le chantier naval afin d’assurer une installation et des performances optimales des moteurs. Idéaux pour cette application, les moteurs marins ont été installés directement dans les engrenages finis sans modifications.

Apprentissage et plaisir

Les ateliers à bord du Sea Explorer visent une navigation écologique et un respect pour toute forme de vie marine. Une grande partie du matériel de formation a été conçu pour enseigner aux enfants l’importance du rôle que l'océan joue dans l'écosystème de notre planète et comment les activités humaines affectent les écosystèmes marins. « C'est si encourageant de voir les enfants se plonger entièrement dans ce monde magique et quittent le navire avec une volonté de faire une différence », affirme Mᵐᵉ Bourguignon, enseignante de profession.

Les toiles retrouvées sur le yacht offrent des images de la vie marine. Les petits comme les grands peuvent essayer de pêcher, de naviguer, de trouver la direction du vent et de nouer les nœuds appropriés. Les passagers peuvent observer et comprendre la vie et le rôle des créatures marines, des plus petites aux plus grandes : du plancton aux baleines, en plus des dauphins, des requins, des oiseaux marins, des tortues marines, des poissons, des calamars et des pieuvres. Ils apprennent également l’importance pour la vie marine des sons sous l'eau, ainsi que la façon dont nous pouvons perturber, même involontairement, les conditions marines par la pollution sonore et les déchets marins.

Certains passagers sont si fascinés par l’expérience qu’ils reviennent plusieurs fois. « Les gens aiment échanger avec le capitaine, l'équipage et les autres passagers pour partager leurs expériences et leurs connaissances », conclut M. Franck. « Je suis heureux que nous puissions faciliter cela à bord de notre fierté : le Sea Explorer. »

Michel Franck propriétaire du Sea Explorer naviguant en mer

Nous cherchions des moteurs économes en carburant qui aideraient à minimiser notre perturbation de la vie marine.

Michel Franck
Association Terre Marine Ecole de la Mer

Trouver des histoires et des nouvelles connexes :