Remotorisation : une grosse prise pour le capitaine Fill

Le bateau affrété Yankee Star voguant le long de la côte de l’Alabama remotorisé avec un moteur marin de John Deere

Les homardiers du Nord-Est ne sont peut-être pas nombreux dans le golfe du Mexique, mais quel bonheur pour le capitaine Peter Fill et ses clients d'avoir attrapé du vivaneau rouge et du mérou à partir de son — Yankee Star.

Originaire du Connecticut, le capitaine Fill a commencé à affréter des bateaux de pêche à l’âge de 14 ans. Aujourd’hui, après 30 ans d'affrètement de bateaux de pêche le long de la côte de l’Alabama, il préfère toujours la vitesse et la navigabilité que les coques semi-planantes de style Downeast lui procurent.

Le Yankee Star est un bateau de pêche sportive à six conteneurs conçu par Ernest Libby, le légendaire architecte et constructeur naval du Downeast. M. Fill a contribué à la conception du bateau et il a utilisé les services de l'atelier maritime de M. Libby, à Beals Island, dans le Maine, pour effectuer la construction d’une coque en fibre de verre de 11,6 m (38 pi).

« J'aime les bateaux Downeast, et j’adore mon bateau », affirme M. Fill, qui affrète des bâteaux à patir d'Orange Beach, en Alabama. « C'est le deuxième bateau que je possède fabriqué par ce constructeur. »

Remotorisation de moteur marin John Deere

M. Fill a également un parti pris pour la puissance marine de John Deere et le soutien de concessionnaire qu'il a obtenu au fil des ans. « J’ai fait construire mon premier bateau en 1997 avec un moteur de 7,6 L et j'ai obtenu des performances phénoménales avec ce moteur. Puis, j’ai fait construire le Yanke Star en 2001 avec un moteur de 8,1 L. J’ai utilisé ce moteur pendant 14 000 heures et nous l’avons remotorisé il y a deux ans avec un moteur de 9,0 L. »

Le moteur marin PowerTech™ 6090SFM85 de John Deere fait tourner une hélice à cinq pales de 66 sur 68,6 cm (26 x 27 po) avec une transmission 505A à deux disques avec un rapport d'engrenages de 1,77:1. Le Yankee Star file sur l’eau à une vitesse de 25 nœuds. « Il n’est pas nécessaire de faire naviguer le bateau si fort, mais c'est possible lorsque si cela est nécessaire », explique M. Fill.

Selon lui, le moteur marin de 373 kW (500 HP) dépasse toutes les attentes. « Quand John Deere vous dit 500 HP, c’est dans le pire des cas. Vous n’avez pas besoin de conditions idéales pour obtenir la puissance qu’ils annoncent. »

Avec une cylindrée d’environ 10 tonnes métriques (23 000 livres) sous une charge pleine de cargaison, de carburant et de passagers, le Yankee Star a une vitesse de 18,5 nœuds à 1 950 t/min à 62 % de la charge. M. Fill indique que le moteur de 9,0 L a un couple 50 % supérieur à celui de son moteur marin John Deere précédent de 280 kW (375 HP) et 8,1 L, avec le même rapport de démultiplication. « J'obtient également plus de vitesse pour le même régime, et le moteur de 9,0 L est plus silencieux et plus souple. »

En plus de propulser le bateau, le moteur de 9,0 L entraîne une pompe de rinçage entraînée par courroie et une pompe V10 Vickers pour assurer la direction hydraulique.

Conception personnalisée de pêche récréative

M. Fill a tiré parti de ses années d’expérience avec les bateaux lorsqu'il a conçu la disposition de la chambre des machines. Le Yankee Star est doté d'un compartiment moteur spacieux accessible par trois trappes coulissantes à partir du pont de la timonerie. C'est facile de manœuvrer autour du moteur à 6 cylindres en ligne. « Quatre lutteurs pourraient se tenir sans problème autour du moteur », se vante M. Fill. « Tout est conçu pour en faciliter l’entretien. »

M. Fill indique que le moteur marin de John Deere est doté d'une conception nette, ainsi qu'un fonctionnement net. « Les clients ne se plaignent jamais des émanations de diesel lorsque je pêche sur le tableau arrière. Ricky, mon matelot, adore cela, et le tableau arrière est toujours impeccable. On croirait ne jamais avoir quitté le quai », indique M. Fill. Ces qualités sont importantes, puisque M. Fill est fière de la propreté de son bateau affrété. « Mon bateau est toujours immaculé lorsque les clients arrivent », affirme M. Fill. « Si un client descend aux bouteilles, il n'y aura qu'une odeur de fleurs fraîches. »

Bateau de pêche affrété de premier ordre

La plupart de ses clients sont de fidèles clients. Bien sûr, ils aiment un bateau propre et silencieux. C'est bien plus agréable pour attraper une prise dans les eaux bleues cristallines au large de la côte de l’Alabama. Mais est l’amour contagieux du capitaine Fill pour la pêche et l’environnement marin local les touche aussi.

« Je pêche depuis 1965 et j'ai toujours été passionné. » Le capitaine Fill ajoute qu'il est important d’inculquer cette passion pour la pêche et le respect de l'environnement marin à la jeunesse d'aujourd'hui. « Nous croyons que les jeunes sont essentiels à la conservation côtière et qu’il est important de les éduquer sur la vie marine. »

Au fil des ans, M. Fill a partagé sa passion avec beaucoup de jeunes pêcheurs. Pour lui, c'est la véritable prise. « Qu’ils attrapent un gros ou un petit poisson, c'est la taille de leur sourire qui compte », affirme M. Fill.

Josh Fowler et sa famille tiennent un gros poisson sur le bateau de pêche Yankee Star
Moteur marin John Deere alimentant le nouveau bateau nolisé Yankee Star

Quand John Deere vous dit 500 HP, c’est dans le pire des cas. Vous n’avez pas besoin de conditions idéales pour obtenir la puissance annoncée.

Peter Fill, Captain of the Yankee Star

Modèles de moteur : Moteurs marins

Trouver des histoires et des nouvelles connexes :