Joyau des Caraïbes

L'Emerald Lady propulsé sur les Caraïbes par un moteur marin de John Deere

Lorsque Alberto Montalvo navigue sur l’eau salée à bord du Emerald Lady, il sent son âme qui s'élève.

« J’aime l’eau, j'aime naviguer », affirme Montalvo. « Rien n'est plus agréable qu’être en mer par une belle journée où souffle un vent léger ou modéré. C’est la meilleure façon d’être en contact avec la nature. C’est l'essence même de la navigation. C’est ce que j’aime par dessus tout. »

Montalvo et sa femme Sarita passent le plus de temps possible à bord du Emerald Lady.Les deux sont natifs de Porto Rico, et ils font de nombreuses excursions dans les Caraïbes. Montalvo prévoit prendre sa retraite sous peu et ainsi faire de plus longues excursions à bord de son voilier à moteur.

Cependant, le vieux moteur diesel de son bateau est devenu au fil du temps de plus en plus problématique.

« À un tel point que je ne pouvais tout simplement plus m'y fier, confie Montalvo. Comme j'allais utiliser le moteur plus souvent et pour couvrir de plus longues distances, je voulais m'assurer que ma femme et moi en ayons un qui soit fiable. »

Le nouveau moteur marin 4045SFM85

Ce à quoi Montalvo pouvait se fier, toutefois, c'est aux conseils de David Hinkel, son mécanicien de 35 ans qui travaille chez Marine Diesel One, en Floride. Sa recommandation? Le nouveau moteur marin 4045SFM85 de John Deere.

Après avoir effectué les recherches lui-même, sa conclusion fut : « Ce moteur, c'est du béton. Il va durer pendant des années. »

Ce qui a le plus impressionné Hinkel, c’est la puissance nominale M4 du moteur : 205 kW (275 HP) à 2 600 tr/min. « J'ai cherché partout un moteur qui offre de la puissance à bas régime, explique-t-il. La plupart des moteurs diesel marins concurrents conçus pour un bateau comme celui de Montalvo génèrent moins de kilowatts à un régime plus élevé. »

Le moteur de 4,5 L est 50 kg (110 lb) plus légers que le moteur 4045AFM85, mais il génère 40 % plus de puissance – une augmentation de 53 % de la densité de puissance. De plus, comparativement à l'ancien moteur diesel marin de 6 cylindres dont était équipé l'Emerald Lady, le 4,5 L, qui est plus petit, offre 56 kW (75 HP) de plus et respecte les normes américaines en matière d'émissions pour les moteurs marins de catégorie 3.

Meilleure économie en carburant

Selon Montalvo, le nouveau moteur diesel marin 4045SFM85 convient très bien à son bateau. « La vitesse maximale d'un voilier à moteur est limitée par la longueur de flottaison. La vitesse maximale de mon voilier est de 9,5 nœuds. Nous naviguons toujours avec au minimum la grand-voile ouverte, et nous pouvons atteindre la vitesse maximale en utilisant le moteur », explique-t-il. À ce sujet, l'Emerald Lady, offre une excellente économie de carburant, avec une consommation de seulement 3,6 L (1 gal) par heure.

« Mon économie de carburant s’est nettement améliorée après que j'aie remplacé mon moteur », affirme Montalvo. « Je ne sais pas à quel point exactement, mais avec l’ancien moteur, j’utilisais indéniablement plus de carburant pour aller à Porto Rico. »

De plus, une grande puissance est disponible en cas de besoin. « Lorsque vous naviguez contre la marée, le courant vous oppose; un moteur puissant s'avère crucial. Dès que vous actionnez la manette d'accélération du moteur marin de John Deere, vous sentez le bateau bouger sous l'effet de la puissance. »

Montalvo affirme que son nouveau moteur diesel marin 4045SFM85 de John Deere est non seulement puissant, mais il offre aussi une fiabilité à toute épreuve. Il attend avec impatience les aventures à venir.

Ce moteur, c'est du béton. Il va durer pendant des années.

David Hinkel
Marine Diesel One