Transformer les déchets en énergie

Vous pouvez les appeler déchets. Chez John Deere Electronic Solutions (JDES) à Fargo, Dakota du Nord, nous les appelons énergie.

Pour s’aligner aux objectifs d’écoefficacité 2018 de John Deere, l’usine de fabrication d’électronique a prévu, il y a quatre ans, de recycler au moins 75 % de ses déchets. À l’époque, JDES-Fargo recyclait 45 % de ses déchets. Comme beaucoup de bureaux, le recyclage impliquait plusieurs bacs de collecte : un pour les déchets et d’autres pour les matières recyclables telles que les canettes en aluminium, le papier et les bouteilles en plastique, tous occupant un espace précieux.

Pour atteindre l’objectif le plus ambitieux, JDES-Fargo a changé sa façon d’aborder la gestion des déchets.

Maintenant, tous les déchets de deux de ses quatre bâtiments principaux sont collectés et entassés dans des conteneurs d’expédition avec un compacteur haute densité pour créer du combustible dérivé de déchets (CDD). Ils sont ensuite expédiés mensuellement dans une usine dans le Minnesota, où ils sont utilisés pour générer de l’électricité 24 h/24, 7 j/7, ce qui permet à l’usine d’alimenter 25 000 foyers par an.

.

La quantité de déchets détournée des décharges locales est tout aussi impressionnante. Depuis le passage à la transformation des déchets en énergie en avril 2016, JDES-Fargo a permis d’éviter de jeter plus de 51 tonnes de déchets dans une décharge. Le site envisage d’étendre l’option du CDD à ses deux autres bâtiments à l’avenir.

fdjlksa