LA TERRAIN

Une Publication de John Deere
Un bouteur chenillé 650K LGP John Deere

Un bouteur chenillé 650K LGP façonne le terrain sur un chantier de Russell.

Printemps 2022

À une vitesse fulgurante

 

Au cours de ses 38 années d’existence, Russell n’a jamais manqué de leadership féminin et c’est ce qui a permis à l’entreprise de passer à un niveau supérieur.

« Tout a commencé avec une carte professionnelle et une camionnette », explique Jim Russell, fondateur et PDF de Russell à Davenport en Iowa. « C’était au milieu d’une récession, alors la seule voie possible était d’aller vers le haut. » Il est allé vers le haut et continue de monter, en grande partie grâce aux talents féminins qui représentent plus de 30 % de l’équipe de l’entreprise.

Grâce aux femmes présentes à tous les niveaux de l’entreprise, du personnel sur le terrain jusqu’à la direction de l’entreprise, Russell a une bonne longueur d’avance lorsqu’il s’agit de tirer parti de l’ensemble des compétences que les femmes apportent. « Ce fut de courte durée, mais la première personne à être “embauchée” a été ma mère. Elle m’a aidé avec quelques tâches administratives au tout début, et a été une réelle inspiration. Elle a montré l’exemple de ce qu’est une personne forte, intelligente et travaillante. Et de voir que cette belle énergie perdure dans notre équipe est très gratifiant. »

 

Emboîter le pas

Maintenant à la barre, la fille de Jim et nouvelle présidente de l’entreprise, Caitlin Russell, fait partie de l’équipe depuis aussi longtemps qu’elle se souvient. « Jim avait l’habitude d’amener mes sœurs et moi le samedi et on surveillait les lignes téléphoniques », raconte Caitlin en rigolant. « Évidemment, c’était juste pour nous occuper, mais nous avons vraiment appris par son exemple, en voyant à quel point il se souciait de tout et travaillait fort pour que le succès soit au rendez-vous. Nous étions très fières de visiter différents chantiers et de voir l’effet que l’entreprise avait sur notre communauté. J’avais hâte de faire partie de l’équipe ».

Caitlin a acquis de l’expérience supplémentaire en effectuant des tâches administratives pendant ses études secondaires avant d’intégrer l’Arizona State University pour obtenir son diplôme en gestion de la construction. Elle s’est ensuite jointe à l’entreprise en tant qu’ingénieure de projet. Puis, gravissant rapidement les échelons, elle a obtenu une maîtrise en administration des affaires, une licence de courtier en immobilier de l’Iowa et un titre en investissement commercial certifié, et a ouvert la voie au volet immobilier de l’entreprise, tout en élevant sa famille. Lors de l’entrevue, elle n’était qu’à sept semaines de la naissance de son quatrième enfant et avait déjà hâte de se remettre en selle.

« Grandir avec l’entreprise et être la fille du patron ont fait augmenter les attentes à mon égard », confie Caitlin. Et de manière convenue pour quelqu’un qui réussit si bien, elle ajoute rapidement : « Mais donné aussi de la satisfaction. J’ai été exposée à certaines situations plus tôt et j’ai travaillé fort pour les maîtriser, alors j’ai apprécié tout ce temps passé sous l’aile de Jim. Il m’a vraiment appris l’importance de collaborer avec l’équipe, et j’ai une immense reconnaissance envers nos gens. »

 

Dépasser les attentes

Une autre mère qui travaille, Erin Marsh, gestionnaire de projet, suit l’exemple ambitieux de Caitlin. Elle ne fait pas partie de l’entreprise depuis aussi longtemps, mais elle affiche le même cran et la même fierté, qui sont représentatifs de la philosophie de Russell. « Je suis entrée dans ce métier presque par accident », explique Erin. « J’ai pris un emploi administratif sur un chantier pour m’aider à payer mes études. Le directeur m’a demandé pourquoi je ne suivais pas simplement les cours pour que ce soit officiel, puisque je faisais déjà le travail de toute façon. J’ai donc complété un programme d’ingénierie de construction et par la suite atterri chez Russell il y a quelques années.

Pour Erin, son travail chez Russell a dépassé ses attentes. « J’adore ça. Russell a été formidable pour moi et pour ma famille. En tant que mère, l’équilibre entre le travail et la vie personnelle a été essentiel à mon succès. Je n’ai jamais eu à sacrifier l’un ou l’autre, et je me sens très appréciée. » Pour le type de travail qu’Erin prend en charge, qui ne l’apprécierait pas? Son projet actuel est d’envergure nationale : le nouveau musée d’art Stanley pour l’université de l’Iowa, qui accueillera une collection de pièces originales estimée à 500 millions de dollars. « C’est un bâtiment incroyablement unique, tant en matière de conception que de matériaux utilisés. À la fin de la journée, remettre la clé au propriétaire est la meilleure partie de mon travail. C’est gratifiant de partager leur enthousiasme. »

 

Donner l’exemple

Un autre membre de l’équipe de Russell faisant partie de l‘aventure est l’apprentie menuisière Cathy Snell, qui est sans contredit l’une des personnes les plus extravertie et optimiste à travailler sur un chantier. Après avoir exploré diverses options de carrière, elle a trouvé sa véritable vocation dans la menuiserie. « J’ai choisi ce métier comme moyen de rester occupée pendant la pandémie », raconte Cathy. « Je me suis rendu compte que j’aimais énormément être créative et construire des choses qui me rendent fière. Un ancien patron m’a demandé si j’avais déjà envisagé les métiers spécialisés, et en tant que femme, je ne voyais pas cela comme une possibilité. Maintenant que je suis ici, je ne pourrais pas être plus heureuse. Tout le monde a été très accueillant et m‘a aidé à progresser. »

L‘attitude positive de Cathy et ses avantages vont au-delà du chantier. « J’adore l’exemple que cela donne à mes enfants. Je suis une mère célibataire. Alors, partager les compétences que j’ai apprises avec mes enfants et ne pas avoir peur de trouver une solution à un problème, ça signifie beaucoup. Ma petite fille adore ça aussi. Elle aime chaque seconde que nous passons à construire quelque chose ensemble, et ces souvenirs valent de l‘or.

En plus de l‘incroyable bassin de femmes talentueuses chez Russell, il y a autre chose de spécial. Personne n’est là simplement par obligation. L’équipe entière est là pour donner le meilleur d’elle-même, relever de nouveaux défis et être des leaders dans tous les aspects de leur vie. « Notre culture est axée sur la croissance », explique Caitlin. « Si vous êtes passionné par ça, nous sommes passionnés par vous. »

 

Qui se ressemble s‘assemble

Michelle Solis Russell, à la fois partenaire de vie et d‘affaires du fondateur de l‘entreprise, Jim Russell, complète l‘équipe de Russell à Davenport en Iowa. En plus de gérer les installations et de travailler avec la direction pour développer le mentorat et le cheminement de carrière des équipes, Michelle Solis Russell possède et exploite également sa propre entreprise, Solis Russell Owner Services (SROS).

SROS est un type d‘entreprise détenue par des femmes ou des minorités. Elle accompagne les maîtres d‘ouvrage dans l‘ensemble du processus de construction, en commençant bien avant le début des travaux. « Nous sommes généralement impliquées dans des projets dès leur conception et nous travaillons à démêler les nœuds et à harmoniser les équipes et les ressources afin que tout se déroule bien », explique Michelle Solis Russell. « Cela comprend tout, de la recherche d‘options de financement fédéral et privé à la rédaction des appels d‘offres, à l’engagement des services d’architectes, à l’attribution de soumissions et à l‘assurance que tout se passe aussi bien que possible pour nos clients. »

Russell est desservi par Martin Equipment, Rock Island, Illinois.

Dans le sens horaire à partir du coin supérieur gauche Taylor Jones de Chuck Jones Trucking, à West Branch, en Iowa, et Erin Marsh de Russell, à Davenport, en Iowa, discutent de la progression de l’aménagement paysager sur le chantier du Stanley Museum of Art de l’Université de l’Iowa, à Iowa City, en Iowa. La gestionnaire de projet Erin March passe en revue les plans du projet de nouveau musée avec un sous-traitant. L’apprentie charpentière Cathy Snell, de Russell, travaille sur la coupe des plinthes sur le chantier.

Articles connexes

Missy Madden, Alescia Pierce et Erin McFague se tiennent debout et portent des chandails en molleton et des casques roses.

Ensemble, nous brillons

Les femmes de Pierce Builders passent leurs journées à déplacer de la terre et à faire bouger les choses.

Un pilote de motocross saute dans les airs pendant que l’excavatrice SmartGrade™ 350G LC de John  Deere façonne l’un des sauts sur le parcours.

Maximiser le potentiel

Un ancien athlète de motocross professionnel aide maintenant d’autres pilotes à passer à la vitesse supérieure.

Une niveleuse automotrice 872GP de John Deere nivelle la surface d’un parc éolien au Montana, où Blattner Energy crée des solutions innovantes en matière d’énergie renouvelable.

Grande opportunité dans l’état du Montana

L’expérience rencontre l’innovation pendant que Blattner Energy transforme les projets d’énergie renouvelable.

Plus deLe Terrain

Lire les derniers articles