LA TERRAIN

Une Publication de John Deere
Missy Madden, Alescia Pierce et Erin McFague se tiennent debout et portent des chandails en molleton et des casques roses.

Le groupe très uni d’employées de Pierce Builders pose pour une photo. De gauche à droite : la coordinatrice de l’entretien du parc Missy Madden, l’opératrice d’équipement Alescia Pierce, et l’opératrice d’équipement Erin McFague.

Printemps 2022

Ensemble, nous brillons

 

Ces opératrices expérimentées vivent dans un monde de matériaux et adorent ça

L’aménagement de l’emplacement pour les nouvelles installations d‘Amazon exigent des travaux de terrassement à une échelle gigantesque. Lors d’un projet récemment terminé, Pierce Builders de Granby au Connecticut a déplacé un million de mètres. Pour le projet du centre de distribution Amazon pour lequel ils travaillent en ce moment, soit le septième projet de l’entreprise, ils ont déplacé plus d’un demi-million de mètres. En plus de travaux de terrassement de grande surface, l’entreprise effectue également des travaux de canalisations d’eau et d’égouts, et des travaux de services publics.

Pour mener à bien ces projets, Pierce Builders dispose d‘un énorme parc de machines John Deere, entre autres des chargeuses à roues, des excavatrices, des bouteurs et des camions articulés à benne basculante. « Étant donné que nous réalisons toutes les phases du travail, nous avons besoin d‘équipements allant du plus petit au plus grand », explique le président de l‘entreprise, Hal Pierce. « Nous possédons toutes les tailles de chargeuses Deere, sauf la 944K. »

 

« Nous avons notre place »

L’opératrice Erin McFague utilise la chargeuse à roues 844L de John Deere, qu’elle et ses collègues ont surnommée « La Material Girl ». « Nous l’utilisons principalement pour du travail avec les matériaux », explique-t-elle. « J’aime tout de cette machine : la commande par levier et la cabine spacieuse. Elle a une puissance folle et surpasse facilement les performances de n’importe laquelle des plus grandes machines que nous avons. Avec la série L, Deere a vraiment fait un pas en avant. »

Erin commence généralement sa journée à 6 h. « Ce qui me fait tenir pendant de longues journées, c’est d‘abord le café, » dit-elle, « et une machine confortable. Tant qu‘on a du café et qu‘on est confortable, on est sûr de passer une bonne journée, n’est-ce pas? (rires) « J’ai la chance de travailler pour une entreprise qui fournit des machines récentes qui sont très bien entretenues. »

Erin a commencé à travailler pour Pierce Builders il y a huit ans après avoir été serveuse de bar pendant dix ans. « Ils cherchaient quelqu’un pour travailler à la guérite de pesage. Je n’avais absolument aucune idée de ce que je faisais. Aucune. Zéro. Je n’avais jamais travaillé dans le domaine de la construction ou sur de grosses machines. »

Alescia, la femme de Pierce, lui a montré comment conduire une chargeuse et un camion articulé à benne basculante. « Elle m’a dit : “Fais-le. N’aie pas peur de ça.” Je l’ai fait et me voilà. Je n’étais pas sûre que ma place était dans la construction, mais elle m’a prouvé que j‘avais tort. »

Erin aime travailler avec Alescia Pierce et une autre collègue, Missy Madden, coordonnatrice de l’entretien du parc d’équipement. « Nous sommes comme des sœurs. Nous comptons vraiment les unes sur les autres et on s’entend bien. Certains jours, on n‘arrive pas à croire qu‘il est déjà quatre heures parce qu‘on a tellement ri. C‘est super. »

Les gens sont souvent surpris d’apprendre qu‘Erin travaille dans le domaine de la construction. « Ils présument que je me sers d’un marteau et de clous ou d‘une pelle. Quand ils se rendent compte que je conduis une grosse machine jaune et que je déplace de la terre pour gagner ma vie, la réaction que je reçois est : « Tu fais quoi? » Puis, quand ils apprennent que mon patron et mes collègues sont des femmes, ils sont complètement stupéfaits et sous le choc. »

Erin a eu du mal à persuader ses autres amies de se lancer dans cette carrière. « Elles ne semblaient pas intéressées. Pour être honnête, je ne pense pas non plus que j’aurais été intéressée. Jamais en cent ans, je n’aurais imaginé que je ferais ça. Je ne connaissais rien. J’avais peur. »

« Mais une fois que j‘ai appris ce qu‘il fallait faire, j‘ai découvert que c‘était vraiment amusant. Maintenant, je ne peux en dire que du bien. Et je ne vois que du positif dans cette entreprise. Les employés sont super et les propriétaires aussi. Alescia et Hal sont les deux personnes les plus agréables pour lesquelles j‘ai travaillé. Si on a besoin de quoi que ce soit, on n‘a qu‘à demander et ils sont toujours prêts à nous aider. Je suis ici pour longtemps. »

 

« Nous sommes fortes »

Tout comme Erin, Missy aime vraiment son travail. « Chaque jour est différent. C’est ce que j’adore. Je ne suis pas du genre à m’asseoir derrière un bureau et à répondre au téléphone. Et c’est tout simplement un excellent environnement de travail. C’est amusant. Nous avons beaucoup de plaisir ensemble. »

Missy est responsable de l’entretien des 160 pièces d’équipement de l’entreprise, y compris plus de 70 machines John Deere. L’entreprise possède de l’équipement Deere depuis les années 1980, alors qu’elle ne comptait que quatre ou cinq employés. Au cours des dernières années, l’entreprise a connu une croissance exponentielle. « Nous avons eu un très gros coup de cœur pour les produits Deere et aujourd’hui, la plupart de nos grosses machines de construction sont des Deere », explique Hal Pierce.

Hal Pierce a engagé Missy quand elle travaillait pour un encan de voitures. « Hal avait construit l’immeuble dans lequel on travaillait », se souvient-elle. « Il a contacté un ami et a demandé s‘il connaissait quelqu‘un qui avait de l‘intérêt pour les pièces mobiles. J’ai passé une entrevue avec lui et Alescia, et j’ai commencé cette semaine-là. »

Chaque matin, lorsque Missy arrive à l’atelier, elle rencontre le mécanicien et vérifie l‘horaire d’entretien sur JDLink™. Elle prend ensuite la route pour aller chercher des filtres, des fluides et toutes les pièces nécessaires pour les réparations.

« Certains jours, je vais à 11 endroits, y compris notre concessionnaire, W.I. Clark », dit-elle. « Je ne sais pas ce que nous ferions sans W.I. Clark. J‘y suis toujours la bienvenue. Le personnel est extraordinaire et nous facilite la tâche. ils sont là à 100 % pour tout ce dont nous avons besoin. »

Lorsqu’elle n’aide pas au bon fonctionnement, Missy conduit le camion articulé à benne basculante Deere 300D. « Un jour, nous l’avons mise dans un camion articulé à benne basculante et j’ai vu tout de suite qu’elle pouvait aussi le conduire », explique Hal Pierce. « Nous l’avons laissée aller, et elle a immédiatement été capable de faire tout ce qu’un opérateur peut faire avec ce véhicule. »

Quand les gens lui demandent pourquoi elle travaille dans la construction, Missy répond : « Pourquoi pas? C‘est pour les coriaces. » Ce n’est pas pour tout le monde. On est entouré d’hommes et, parfois, on en croise un qui présume qu‘on ne connaît rien. Mais je n’ai jamais été contrariée par ça. Je suis très heureuse ici. »

Missy est fière d’être une femme qui travaille dans une entreprise de construction. « C’est un honneur, vraiment, et toutes mes félicitations à Hal qui embauche des femmes. Ça pourrait aider d’autres entreprises à ouvrir les yeux. On peut se salir. On est fortes. On est capable d‘en prendre et de donner en retour. »

 

« Nous avons besoin de plus de femmes »

Il y a dix ans, sa future conjointe Alescia est devenue la première femme embauchée par Hal Pierce. « Elle est venue me voir et m’a dit qu’elle voulait essayer de conduire une chargeuse », se souvient-il. « Elle a très vite compris comment ça marchait. Elle avait ça dans le sang. Nous lui avons fait essayer de plus grosses chargeuseset elle a été encore meilleure. Elle a conduit la plus grosse chargeuse de notre parc de façon incroyable. »

« Je suis complètement gaga de ma chargeuse 844K-II », affirme Alescia. « J’aime vraiment passer la journée à la conduire. Je passe plus de temps dedans que dans mon propre lit. (rires) Je n’ai jamais été une personne matinale, mais maintenant, ça ne me dérange pas de venir travailler à 6 heures du matin. »

Elle encourage également d’autres femmes à conduire de l’équipement. « C’est amusant. On travaille dehors, on est maître à bord. C’est très emballant de travailler avec des femmes, et il en faut plus dans ce domaine. Et nous avons un excellent groupe d’autres employés qui travail-lent pour nous. La journée est donc très agréable. »

Alescia voit l‘avenir de Pierce Builders d‘un très bon œil. « Chaque jour, Hal et moi plaisantons sur le fait que nous ne prendrons jamais notre retraite parce que nous n’arrêtons pas de croître. Nous avons des projets de plus en plus gros, plus d‘employés, et plus d’équipement John Deere. Nous sommes très chanceux. Je suis vraiment fière du succès de notre entreprise et de ce qu‘elle est devenue depuis ses débuts — un groupe de personnes extraordinaires et d‘excellentes machines. »

Pierce Builders, Inc. est desservi par W.I. Clark à Wallingford au Connecticut.

Dans le sens des aiguilles d’une montre à partir du haut. L’opératrice Alescia Pierce fait fonctionner une chargeuse à roues 844K-II de John Deere, pendant qu’une excavatrice 350G LC de John Deere travaille à l’arrière-plan. L’opératrice Erin McFague prend une pause sur les marches de la chargeuse 844L de John Deere. Alescia Pierce utilise son équipement préféré, soit la chargeuse 844K-II de John Deere.

Articles connexes

Un bouteur chenillé 650K LGP façonne le terrain sur un chantier de Russell.

À une vitesse fulgurante

Du chantier à la haute direction, les femmes jouent un rôle crucial chez Russell.

Une niveleuse automotrice 872GP de John Deere nivelle la surface d’un parc éolien au Montana, où Blattner Energy crée des solutions innovantes en matière d’énergie renouvelable.

Grande opportunité dans l’état du Montana

L’expérience rencontre l’innovation pendant que Blattner Energy transforme les projets d’énergie renouvelable.

Un pilote de motocross saute dans les airs pendant que l’excavatrice SmartGrade™ 350G LC de John  Deere façonne l’un des sauts sur le parcours.

Maximiser le potentiel

Vous ne croirez pas ce qui se passe lorsque l’équipement SmartGrade™ de John Deere est combiné au rêve de bâtir une piste de course de motocross de niveau supérieur.

Plus deLe Terrain

Lire les derniers articles