Nos offres   11 janvier 2016

Dur comme fer

Grand Rapids (Minnesota) est sise à l'extrême ouest de la chaîne de montagnes Mesabi Iron Range. Ville de plus de 10 000 âmes, dont la fondation repose sur les activités de récolte du bois et l'exploitation du minerai de fer, Grand Rapids a l'aspect d'une ville frontalière malgré l'augmentation de l'achalandage touristique. Ici, le fleuve Mississippi est si étroit qu'on peut lancer une pierre sur l'autre rive, la nature sauvage est luxuriante comme dans un roman de Jack London et les gens de l'endroit démontrent un sens de l'autonomie indéniable.

Un de ces habitants est l'infatigable Tom Hammerlund Sr., fondateur et propriétaire de Hammerlund Construction, un entrepreneur principal qui compte 544 employés. Lui qu'on appelle respectueusement « Senior » a commencé dans le milieu de la construction à l'âge de 18 ans à Santa Barbara (Californie). Senior était nommé chef de son équipe d'installation de canalisations après tout juste trois ans, et moins d'une décennie plus tard, il décidait de rentrer au bercail, au Minnesota, pour y appliquer son savoir-faire. Après avoir dirigé une exploitation laitière pendant 10 ans, Senior a décidé de retourner jouer dans le sable, ce qu'il a poursuivi ces 30 dernières années.

La magie de Magnetation

De la fin des années 1800 aux années 1970, l'extraction du minerai de fer reposait largement sur l'abattage à l'explosif et le forage en vue d'obtenir du matériau utilisable à teneur élevée. Ce processus engendrait une quantité énorme de ce que l'on considérait comme des produits résiduaires, soit des déchets de roche rouges et un mélange poudreux de poussière et d'hématite, appelé résidus. Sur le site, les déchets de roche sont répartis en gros tas; quant aux résidus, ils sont transformés en une pulpe, ensuite pompée vers des fosses.

« Hammerlund réalise d'importants projets de déblais ainsi que d'égouts et d'aqueducs municipaux, de même que de petits et grands projets de béton, sans compter que l'entreprise exerce d'importantes activités d'exploitation minière pour une société nommée Magnetation, à Grand Rapids, déclare Senior. La société en question récupère le minerai à faible teneur de fer – appelé hématite – qui est un sous-produit du processus initial d'exploitation, puis le recycle. » C'est ce qu'on appelle l'« extraction optimale de minerai », et compte tenu de la quantité de matériau accessible, le terme « optimal » est faible.

Le plus gros du travail étant fait, il ne reste qu'à recueillir le matériau déjà extrait et à le traiter pour en améliorer la qualité. Magnetation, qui est dotée d'une technologie et de processus exclusifs et d'une éthique du travail unique, a conçu une manière d'extraire l'hématite des résidus, qui finit par être utilisée dans des produits courants.

Vitesse Mag grâce aux machines John Deere

L'aspect le plus impressionnant est peut-être le rythme de mise en œuvre du projet. « Le terrassement du site et de la voie d'accès a débuté en décembre 2013, nous avons commencé à couler le béton pour l'immeuble à la fin de mars, et l'usine devrait tourner d'ici décembre, raconte Senior. C'est très rapide, mais comme on dit à Magnetation, c'est la "vitesse Mag". Les travaux de construction s'y font rapidement pour que la production puisse débuter. » Et aucune entreprise n'est mieux placée que Hammerlund Construction pour effectuer les tâches les plus lourdes.

Pendant que sa société sœur, Champion Steel, érige l'immeuble et installe l'équipement, Hammerlund Construction travaille d'arrache-pied pour accumuler une réserve de matière d'alimentation de l'usine pour l'hiver : 3,5 millions de verges de résidus à traiter pendant que tombe la neige. La surveillance du projet occupant une superficie de plus de 2 400 hectares (6 000 acres) incombe au surintendant du site d'Hammerlund, Jody Neary. D'abord conducteur, il s'occupe maintenant de fouetter les troupes pour voir au bon déroulement des projets.

« Nous avons travaillé 12 heures par jour, 6 jours par semaine pendant un certain temps jusqu'à ce que Magnetation nous dise de ralentir la cadence. En tout juste quatre petits mois, ces machines à toute épreuve ont déplacé plus de 1,8 million de verges de résidus. »

« Si le travail l'exige, nous pouvons généralement faire fonctionner les camions articulés à benne basculante et les excavatrices de John Deere deux quarts de travail de suite, généralement sans aucun problème – ces machines ne requièrent à peu près aucun entretien. La productivité que permet l'équipement John Deere nous aide à combler, voire à surpasser les attentes des clients à notre endroit. Compte tenu du calendrier serré de ce projet, nous sommes grandement tributaires de la fiabilité et de la durabilité de ces machines. »

Ces caractéristiques sont indispensables pour une usine qui devrait fonctionner 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 – et dont le site comporte assez de matériau pour être occupé pendant encore 80 ans.

Travail d'équipe

Déplacer 3,5 millions de verges de matériau – à la vitesse Mag, rien de moins – nécessite de la coordination, et il ne fait aucun doute que M. Neary est ferré sur ce sujet. « Alliés aux excavatrices 850D LC, les camions articulés à benne basculante 400D permettent des durées de cycle de travail extraordinaires. L'excavatrice 850D LC peut charger un de ces camions en un peu plus d'une minute, et dans de bonnes conditions, les camions articulés à benne basculante peuvent transporter l'équivalent de 1 200 verges à l'heure. »

Après avoir été rapidement remplis par l'excavatrice de deux godets d'une capacité de 8,5 verges, les camions articulés à benne basculante parcourent 2,7 km à l'aller seulement, déchargent leur benne et sont de retour, prêts à recommencer, le tout en environ 11 minutes.

Traverser ce chantier est un véritable jeu d'enfant grâce aux caractéristiques d'amélioration de l'efficacité du modèle 400D. Beau temps, mauvais temps, son différentiel à glissement limité et son boîtier de transfert améliorent la traction pour lui permettre de gravir les pentes raides des fosses. Son excellent rapport charge utile/poids fait en sorte que le coût du carburant sert essentiellement à déplacer le matériau, et non la machine elle-même. De plus, le joint oscillant central, le débattement de la suspension et la distribution équilibrée du poids fournissent l'agilité et la capacité de naviguer en terrain hostile.

Le canari de la mine de fer

Si les gaz dangereux ne sont pas très préoccupants dans une exploitation à ciel ouvert, il existe pourtant une multitude de problèmes potentiels susceptibles de freiner la productivité. Fort heureusement, grâce à JDLink™, votre concessionnaire a accès aux données détaillées sur le rendement de vos machines : vous évitez ainsi les problèmes d'entretien coûteux et avez la capacité de les régler promptement s'ils surviennent.

« JDLink est réellement génial pour ce qui est des questions d'entretien et de recherche des pannes, déclare M. Neary. Notre concessionnaire Nortrax est au courant de notre problème et s'affaire à le régler avant même que nous puissions lui téléphoner. À un moment donné, il nous a appelés pour nous dire qu'un conducteur était en train de provoquer un surrégime sur une machine – je ne saurais comment détecter cette situation, mais lui a vu le problème, et nous avons pu le régler. En réglant les problèmes d'entrée de jeu, notre productivité s'en trouve accrue et nos machines ont moins de temps d'arrêt. »

Pièces et savoir-faire toujours accessibles

Tout comme l'équipement John Deere que vous achetez, notre lien avec vous est fait pour durer. Et tout cela commence avec votre concessionnaire. « Je suis chez John Deere depuis la fondation de mon entreprise, raconte Senior. J'apprécie particulièrement la fiabilité de l'équipement John Deere : il fonctionne toujours à merveille, et j'aime le service que donne mon concessionnaire Nortrax. Notre représentant, Bob Cook, nous permet d'être opérationnels en tout temps. »

M. Neary abonde dans le même sens : « Notre concessionnaire Nortrax réussit toujours à obtenir les pièces qu'il nous faut. Qu'il s'agisse d'une livraison le lendemain ou d'une pièce déjà en stock, les techniciens sur le terrain ont toujours l'œil ouvert lorsque nous appelons. Si jamais ils ne peuvent se déplacer, ils nous disent tout de suite ce que nous devons savoir pour régler le problème nous-mêmes. » Qu'il s'agisse d'obtenir la machine qui convient à l'exécution de vos travaux ou de faire en sorte que vous restiez productif et rentable, John Deere est là pour vous.